Perméabilité et confort thermique

Perméabilité et confort thermique

Depuis l’entrée en vigueur de la RT 2012 le 1er janvier 2013, le niveau d’exigence d’étanchéité à l’air d’une maison individuelle se renforce avec une obligation de résultats quantifiés en fin de chantier.

L’amélioration de la performance énergétique des nouvelles constructions grâce en partie à une forte isolation et une bonne ventilation peut engendrer, si l’étanchéité à l’air est insuffisante, des infiltrations d’air « parasites » pouvant induire des surconsommations d’énergie et des dysfonctionnements de la ventilation.

L’étanchéité à l’air est donc un facteur déterminant dans le processus de construction d’une maison individuelle afin d’atteindre et de respecter le niveau de performance énergétique requis par la RT 2012.

En anticipant cette nouvelle réglementation thermique (RT 2012), Maisons France Confort a mis en place, depuis 2008, une démarche qualité visant à garantir pour toutes ses constructions de maisons individuelles, labellisées BBC ou non, un niveau d’étanchéité à l’air maximal.

Assurer une bonne étanchéité à l’air nécessite que le renouvellement d’air circule et soit régulé par le système de ventilation, et non par des fuites du bâti qui altèrent les performances thermiques de la maison tout en provoquant une sensation d’inconfort.

Maisons France Confort implique l’ensemble des intervenants en fixant dés la conception de votre maison individuelle, la performance d’étanchéité à atteindre pour accéder à la performance énergétique requise de votre projet.

Maisons France Confort traite l’étanchéité à l’air par l’utilisation de matériaux de qualité, dont les performances sont certifiées, et qui sont mis en œuvre par des artisans spécialement formés.

Toutes les maisons individuelles réalisées par Maisons France Confort détiennent un niveau de performance énergétique conforme aux exigences de la RT 2012, assurant la pérennité de votre maison et procurant à votre intérieur un plus grand confort obtenu par :

  • une qualité de l’air accrue
  • une diminution de votre facture énergétique
  • un confort acoustique et thermique

Les articles qui pourraient vous intéresser

Mode de chauffage et RT 2012

Depuis le 1er janvier 2013, les constructions neuves doivent être conformes à la RT 2012 qui vise à réduire les consommations énergétiques des bâtiments. La RT 2012 exige que toute maison neuve consomme moins de 50 kWh/an/m² d'énergie primaire (chauffage, eau chaude, éclairage, climatisation, ventilation), seuil modulé en fonction de la zone climatique, de l’altitude et de la surface dans laquelle se situe la construction. Tous les modèles de maisons proposés par Maisons France Confort sont conformes à La réglementation Thermique 2012. Le système de chauffage utilisé pour une maison individuelle doit donc satisfaire aux obligations de la RT 2012. Selon la zone géographique dans laquelle elles se situent, les Maisons France Confort préconisent plusieurs solutions de chauffage performantes pour ses constructions de maisons individuelles répondant aux exigences de la RT 2012. La chaudière gaz à condensation : Elle détient un rendement supérieur à 100 % grâce à son système de récupération de chaleur dans les fumées rejetées sous la forme de vapeur d’eau. La chaudière peut alimenter des radiateurs et/ou un plancher chauffant basse température. La Production d’Eau Chaude Sanitaire (ECS) peut être réalisée au moyen : d’un chauffe-eau solaire individuel optimisé (CESI) qui nécessite la mise en place d’un seul capteur solaire ainsi que d’un ballon dont la taille est inférieure à un chauffe-eau solaire classique. d’un chauffe-eau thermodynamique indépendant de la chaudière à condensation. La chaudière hybride ou PAC hybride : Elle résulte de la combinaison de deux technologies, la chaudière à gaz à condensation et la pompe à chaleur Air/Eau (PAC). Ce système permet de favoriser, grâce à un mode de régulation spécifique, l’équipement le plus performant en termes de consommation d’énergie primaire, en fonction des conditions climatiques et des évolutions tarifaires. La part d’énergie renouvelable imposée par la RT 2012 est entièrement couverte par la pompe à chaleur. L’ECS peut être produite directement par la chaudière ou bien préchauffée en partie par la PAC via un ballon. La chaudière hybride peut représenter jusqu’à 10% d’économie par rapport à une chaudière à condensation classique. Le poêle à granulés ou à pellets : Le poêle à granulés utilise l’énergie produite par la combustion de résidus forestiers ou industriels, énergie renouvelable, associés à l’air extérieur. Le poêle à granulés est un mode de chauffage économique, performant, optimal pour les maisons basse consommation et parfaitement adapté aux maisons de moins de 100m2 conçues sur un seul niveau. En complément, des radiateurs électriques doivent être installés dans les chambres. La production d’ECS peut être prévue soit au moyen d’un CESI, chauffe-eau solaire individuel, qui permet de couvrir 60% des besoins en eau chaude , le complément pouvant être produit par un résistance électrique, soit avec un chauffe eau thermodynamique dont la production d’eau chaude est assurée par une pompe à chaleur, cette solution représentant une économie d’énergie proche de 70% par rapport à un chauffe-eau électrique. La PAC Air/Eau : La pompe à chaleur (PAC) Air/Eau est un système thermique constitué de deux éléments : L'un extérieur, l’évaporateur, qui utilise, quelle que soit la température, les calories contenues dans l'air extérieur pour évaporer à très basse pression le fluide frigorigène circulant dans la PAC et restaurer les calories vers l'unité intérieure. L'autre intérieur, le condenseur qui reçoit les calories en condensant le fluide, restituant ainsi la chaleur dans l’habitation par injection dans le circuit de chauffage central et éventuellement dans le circuit d'eau chaude. L'installation d'une pompe à chaleur (PAC) air-eau permet donc de réduire le besoin de chauffage d'une maison en utilisant l'énergie gratuite puisée dans l'air extérieur. La quantité d'électricité consommée pour permettre le fonctionnement de la PAC Air/Eau est nettement inférieure à la quantité de chaleur diffusée dans la maison (en moyenne, une pompe à chaleur (PAC) air/eau consomme 1 kWh d'électricité pour un peu moins de 3 kWh de chaleur produits). La production d’ECS peut être assurée : au moyen d’un CESI, chauffe-eau solaire individuel, qui permet par le biais de capteurs solaires et d’un ballon de stockage de couvrir 60% des besoins en eau chaude, le complément pouvant être produit par un résistance électrique, ou au moyen d’un chauffe-eau thermodynamique dont la production d’eau chaude est assurée par la pompe à chaleur, cette solution représentant une économie d’énergie proche de 70% par rapport à un chauffe-eau électrique. Une PAC Air/Eau double-service permet au chauffe-eau thermodynamique d’être intégré directement à la pompe à chaleur. Le T-Zen : Le T-zen est un système combiné permettant d’assumer 4 fonctions différentes : la ventilation double flux, le chauffage, le rafraichissement, la production d’ECS Le T-Zen est l’association d’une pompe à chaleur Air/Eau réversible et d’une ventilation double flux. Ce couplage permet la production de chaleur par la PAC et son transfert vers les différentes pièces par le réseau de ventilation double flux. La PAC produit l’ECS de façon continue sans stockage dans un ballon. Plus spécifiquement pour la Zone H3 : L’effet Joule : Réservé aux régions ensoleillées, le système à effet Joule ou chauffage électrique peut représenter une solution économique avec l’installation de panneaux rayonnant peu couteux, assurant un confort de vie et une simplicité d’utilisation. La production d’ECS peut être réalisée avec la mise en place d’un chauffe-eau thermodynamique ou d’un chauffe-eau solaire individuel (CESI). Quelque soit le moyen de chauffage envisagé, Maisons France Confort vous guidera dans votre choix afin de vous conseiller le mode de chauffage le plus performant et économique en fonction de votre maison individuelle et de vos besoins, tout en privilégiant des systèmes fonctionnant en partie avec des énergies renouvelables par respect pour l’environnement.
Lire la suite

Les maisons à Energie Positive

Une maison individuelle à Energie Positive est une maison qui produit plus d’énergie (électricité, chaleur) qu'elle n'en consomme pour son fonctionnement. Dés la fin de l’année 2020, toutes les maisons neuves devront être classées à « Energie Positive » afin de répondre à la nouvelle Réglementation Thermique mise en place dans le cadre du Développement Durable (RT 2020). Toujours novateur Maisons France Confort a, dés 2012, conçu et réalisé un prototype de maisons répondant aux normes de la RT 2020. Le prototype de la maison individuelle « Concept 2020 » de Maisons France Confort présentait la caractéristique de produire non seulement plus d’énergie qu’elle n’en consomme, mais d’utiliser l’excédent d’énergie produite pour alimenter la batterie d’une voiture électrique. Dans ses nouveaux catalogues, Maisons France Confort propose 5 modèles de maisons à Energie Positive qui, tout en ne répondant pas encore complètement aux normes de la RT 2020 restent fortement inspirées du concept en allant bien au-delà de la RT 2012. Chacun des modèles présentés par Maisons France Confort sont labellisés Bepos-Effinergie, Ce label, basé sur la RT 2012, a pour but d’anticiper les prochaines échéances en matière de performances énergétiques et particulièrement la généralisation des bâtiments dits à énergie positive (BEPOS) d’ici à 2020. Les maisons à Energie Positive conçues par Maisons France Confort consomment moins d’énergie qu’elles n’en produisent grâce à : L’optimisation des apports solaires par les parties vitrées de la maison privilégiant ainsi l'éclairage naturel et l’apport de chaleur en hiver par l’utilisation de matériaux à forte inertie. Une haute isolation thermique renforcée à l’intérieur et à l’extérieur. La suppression des ponts thermiques. Une étanchéité à l’air renforcée. La mise en place d’une ventilation double flux permettant le renouvellement d’air en limitant les déperditions thermiques tout en récupérant de la chaleur sur l’ai vicié. L’installation de panneaux solaires ou de capteurs solaires photovoltaïques afin de produire l’énergie de chauffage. L’installation de chauffe-eau solaire pour la production d’ECS réalisée soit en circuit fermé au moyen d’un ballon soit par des tuyaux caloporteurs permettant de produire eau chaude et électricité.
Lire la suite