Modèle de maison Patrimonia 70 P
2 chambres

Plan de maison 2 chambres

4
2
70 m²
Ref : Patrimonia 70 P
Voici une maison spécialement étudiée et optimisée pour réussir votre projet d'investissement en toute sérénité. Tout est imaginé pour le confort de ses occupants mais aussi pour la tranquillité de ses propriétaires. Ce modèle propose 2 chambres, une salle d'eau, un espace jour de 33 m², un cellier et un garage. Lire la suite

Les modèles de maisons qui pourraient vous intéresser

Méditerranée 120

Méditerranée 120

120 m²
S’articulant autour d’un bastidon central, ces grandes maisons familiales confortables et spacieuses, tournées vers la piscine et le jardin font la part belle aux vastes espaces intérieurs ainsi qu’aux terrasses couvertes. Une architecture conçue pour votre confort de vie au fil des saisons. Ce ...
Family 75 G

Family 75 G

75 m² 2
Cette ligne est le résultat de notre longue expérience de constructeur et de l'étude permanente des besoins des familles. Moderne ou traditionnelle, cette maison est conçue d'une manière ingénieuse. Les volumes intérieurs modernes, agréables et fonctionnels ont été conçus pour que chaque membre ...
Senior 97 G

Senior 97 G

97 m² 2
La ligne Sénior est le résultat de nombreuses années d'expérience, nous permettant ainsi de vous proposer des solutions maisons et services adaptées à vos attentes et surtout à vos envies. Spécifiquement étudiée dans ses moindres détails, pour chacun d'entre vous, nous apportons ces petites et ...
Voir tous les modèles et plans
Conseils

La chaudière hybride

Une chaudière hybride est un système associant 2 technologies et 2 énergies : l'une primaire avec une chaudière gaz à condensation l'autre renouvelable avec une Pompe à Chaleur (PAC) électrique air/eau. La combinaison de ces deux technologies permet de profiter simultanément des avantages des 2 systèmes. Munie d'un mode de régulation spécifique lui permettant de mesurer en permanence le rendement de chacun des systèmes (chaudière et PAC) en fonction des températures extérieures, le principe de fonctionnement de la chaudière hybride est de toujours privilégier l'utilisation du système le plus performant en termes de consommation d'énergie primaire. Le système de régulation électronique permet de mesurer en permanence le rendement de la PAC et de la chaudière, en fonction des températures extérieures et de la température de consigne du chauffage et d'en déduire le choix de l'équipement. Cette modulation permet d'adapter la puissance du chauffage aux besoins réels, limitant ainsi la consommation énergétique. La chaudière hybride dispose de 3 modes de fonctionnement : Pour des températures supérieures à 10°C, la pompe à chaleur assure seule le chauffage. Pour une température extérieure comprise entre 0°C et 10 °C, la pompe à chaleur fonctionne en priorité, la chaudière intervenant en complément. Le passage de la PAC à la chaudière se produit en général pour une température de 4°C. Ces modes de régulation permettent une optimisation des performances des technologies. La production d'eau chaude sanitaire (ECS) peut être réalisée : soit instantanément par la chaudière seule, soit par accumulation par l'intermédiaire d'un ballon chauffé, en fonction des facteurs climatiques, par la chaudière seule ou préchauffé jusqu'à 45°C via la PAC, la chaudière prenant ensuite le relai. Grâce à son système de bi-énergie, la chaudière hybride est adaptée aux constructions neuves (BBC, RT 2012), et à la rénovation thermique. De son côté, la PAC air/eau est particulièrement adaptée pour les faibles besoins en chauffage tels les logements devant répondre à la réglementation thermique 2012. La mise en place d'une chaudière hybride fait bénéficier : d'un crédit d'impôt de 22% pour la pompe à chaleur, d'un crédit d'impôt de 13% pour la chaudière, est éligible au PTZ.
Lire la suite

Une maison Gaz ou Electrique ? MFC vous aide

Equiper sa maison individuelle au gaz ou à l'électricité est un choix qui doit s'étudier en fonction des différentes possibilités offertes par la situation de la maison et son espace, tout en tenant compte de ses propres besoins et de son budget. L'utilisation du gaz domestique demande à ce que votre maison individuelle soit raccordée au réseau de distribution de gaz naturel alors que le chauffage électrique est accessible à tous les types d'habitation. Quelque soit le type d'installation choisie, elle est appelée à durer et doit vous procurer un confort optimal qui ne peut être obtenu que par une maison fortement isolée. Toutes les maisons individuelles réalisées par Maison France Confort ont une isolation thermique renforcée supérieure aux exigences de conformité à la RT 2012. Plusieurs critères peuvent être pris en compte pour orienter son choix entre le gaz ou l'électricité : La surface de la maison : L'électricité reste plutôt un moyen de chauffage réservé aux petites surfaces et le recours au gaz, quand il est possible, demeure plus approprié pour les grandes maisons. L'investissement : L'utilisation du gaz nécessite l'achat d'une chaudière et la réalisation d'un système de chauffage central raccordé à la chaudière. L'investissement de départ est donc plus important que pour le chauffage électrique qui se limite à l'achat et au branchement des radiateurs sur le secteur. Toutefois, l'investissement dans une chaudière à gaz performante au niveau environnemental peut donner lieu à un crédit d'impôt. Le rendement : Le rendement est le pourcentage d'énergie utilisée par rapport à l'énergie restituée. Dans le cas d'une installation électrique le rendement est de 100% alors qu'il est de 92,5% pour une chaudière à gaz classique à hauts rendements. Néanmoins, les nouvelles générations de chaudières à gaz à condensation, installées dans les maisons RT 2012, ont un rendement supérieur et consomment moins d'énergie primaire qu'une chaudière à gaz classique. Le rendement d'une chaudière à condensation est aujourd'hui comprise entre 105 et 109%. Le coût de l'énergie : Le gaz domestique est l'une des énergies les moins chères du marché avec un prix du KWh bien moins élevé que celui de l'électricité. Cependant, son prix ne cesse d'augmenter. Les effets sur l'environnement : Le gaz est une énergie propre et renouvelable mais dont la combustion entraîne des émissions de gaz à effet de serre (CO2). Il peut cependant servir d'énergie d'appoint en combinaison avec des énergies renouvelables telle que le solaire. L'utilisation de l'électricité, produite au moyen de l'énergie nucléaire en partie, génère des déchets nucléaires. De plus, les autres moyens de production, tel que le fioul, qui prennent le relai au moment des pics de consommation sont particulièrement polluants. Pour chaque projet de construction de maison individuelle, Maisons France Confort réalise une étude thermique personnalisée afin de déterminer les combinaisons de solutions les plus économes pour atteindre le seuil réglementaire imposé par la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012). Maisons France Confort vous guide dans votre choix en vous proposant des solutions énergétiques performantes, adaptées à votre maison individuelle afin de la rendre toujours plus innovante, moderne et confortable et économe.
Lire la suite

Obtenir votre Permis de construire

La réalisation de votre projet de construction de maison est soumise, entre autres, à l'obtention d’un permis de construire destiné à vérifier que votre projet de construction de maison est conforme aux dispositions législatives et réglementaires en matière d'urbanisme. Maisons France Confort peut prendre en charge votre demande de permis de construire. Il vous suffit de mandater Maisons France Confort qui se chargera officiellement de cette mission à votre place. Le processus de demande d'obtention d’un permis de construire est le suivant : Dépôt de la demande La demande de permis de construire doit être effectuée au moyen d'un formulaire administratif (cerfa n°13406*03) pour la construction d'une maison individuelle et/ou ses annexes. Elle doit être déposée en 4 exemplaires à la mairie de la commune où est situé le terrain ou envoyée en lettre recommandée avec accusé de réception, accompagnée de : Une copie du plan cadastral. Un plan de masse et d’un plan des façades de votre maison. Une photo du terrain. Un plan de coupe. Un dessin et une notice destinés à décrire l'impact visuel du projet de construction. Une attestation s'appuyant sur une étude thermique doit être jointe à votre demande indiquant que votre construction respecte bien les 3 exigences de la Réglementation Thermique 2012 : La conformité du Bbio du projet, gage d’atteinte d’un niveau de performance énergétique élevé. La conformité du Cepmax, gage d’une consommation maximale d’énergie primaire équivalente à 50 kWhEP/m2.an en moyenne. La conformité au Tic, gage du confort d’été avec une température intérieure inférieure à 26° en été. Cette attestation, établie par un bureau d'études thermiques, permet de vérifier la prise en compte de la conception bioclimatique du projet de construction, à savoir : Recours aux énergies renouvelables. Traitement des ponts thermiques. Traitement de l'étanchéité à l’air. Surface minimale de baies vitrées (1/6 de la surface habitable). Mesure ou estimation des consommations d'énergie par usage. Prise en compte de la production locale d'électricité en habitation. Si votre dossier est incomplet, la mairie doit réclamer les documents manquants dans les trente jours suivant le dépôt. Récépissé et complément de dossier La mairie doit vous délivrer un récépissé de dépôt de permis de construire comportant un numéro d'enregistrement. Ce récépissé mentionne la date à laquelle l'absence de réponse de l'administration entraîne l'acceptation tacite de votre demande. En cas de pièces manquantes, vous disposez, pour les fournir, d'un délai de trois mois à compter de la date de réception de votre demande. Le délai d’instruction s'applique alors à partir de la date de dépôt de la dernière pièce notifiée par le récépissé de dépôt. Délai d'instruction Le délai d'instruction de demande de permis de construire pour les maisons individuelles est en principe de deux mois à compter de la réception du dossier complet. Si aucune réponse n'est parvenue au demandeur à l'expiration du délai réglementaire précisé dans le récépissé, celui-ci est assimilé à un permis de construire tacite. Affichage Le permis de construire doit être affiché sur le lieu du chantier de façon à être visible de la voie publique, pendant toute la durée des travaux. Le délai dans lequel le permis de construire peut être contesté, court, à l'égard des tiers, à compter du premier jour d'une période continue de deux mois d'affichage sur le terrain. Il est donc important de ne pas retirer le panneau dans le délai de deux mois et de faire en sorte que le panneau demeure lisible et visible durant ce délai. Il est également indispensable de faire constater l'affichage par un huissier le premier et le dernier jour du délai afin de se constituer une preuve. Durée de validité Un permis est valable deux ans. Il devient caduc si les travaux n'ont pas commencé dans cet intervalle ou en cas d'interruption volontaire du chantier pendant plus d'un an, après ce délai de deux ans. On peut toutefois demander une prolongation d'un an de la validité du permis sous réserve de déposer sa demande plus de deux mois avant l'expiration du délai initial. Maisons France Confort vous assiste dans vos démarches en prenant en charge votre demande de permis de construire. Maisons France Confort réalise les différents plans : de masse, de structure, d'implantation de votre maison dans son environnement. Toutes les maisons construites par Maisons France Confort sont conformes à la Réglementation Thermique 2012 et ont recours à des énergies propres.
Lire la suite
Demande de catalogue
 
Nom Prénom
Email * Téléphone *  
Adresse
Code Postal Ville
Lieu *
 
* Champs obligatoires
ENVOYER