Vous souhaitez réduire vos consommations d’énergie ? Votre future maison va vous y aider !

La Réglementation Thermique 2012 applicable depuis janvier 2013, définit un niveau de consommation d'énergie pour chaque logement. Il comprend le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire, et également les auxiliaires, dont la ventilation du logement. La quantité d'énergie maximum à consommer est environ 3 à 5 fois plus basse que celle imposée par la précédente Réglementation Thermique applicable jusqu'en 2012. C'est donc un grand pas en avant pour réduire vos dépenses d'achat d'énergie.

Comment ça marche ?

Pour rendre un logement faiblement consommateur d'énergie, 3 éléments sont essentiels à prendre en compte :

e.quilibre par EDF

son orientation et ses ouvertures pour optimiser la récupération de la chaleur et de la luminosité naturelles, tout en vous en préservant l'été

e.quilibre par EDF

son isolation pour conserver la chaleur l'hiver

e.quilibre par EDF

sa perméabilité à l'air pour éviter les fuites d'air parasites et profiter d'un meilleur confort

Ces 3 éléments, directement liés à la qualité de construction de votre maison, constituent ce que la Réglementation Thermique 2012 appelle le Bbio (Besoin bioclimatique).

Selon le mode de calcul de la réglementation 2012, plus la valeur du Bbio de votre maison est faible, plus la performance énergétique de votre maison est élevée.

Parlez-en avec votre constructeur Maisons France Confort, Partenaire Solutions Habitat d'EDF et engagé avec EDF dans la réduction des consommations d'énergie de ses clients !

e.quilibre, la solution digitale d'EDF pour réduire ses consommations d'énergie

e.quilibre par EDF

Pour faire des économies d'énergie, encore faut-il savoir comment adapter ses habitudes et ses comportements afin de diminuer ses besoins en énergie. La solution digitale e.quilibre permet aux clients d'EDF d'être accompagnés pour mieux comprendre leurs dépenses d'énergie.

En renseignant ses consommations d'énergie et quelques informations sur son logement (surface, isolation, ouvertures...), ses équipements et son mode de vie (température de chauffage, utilisation du bain ou de la douche...), e.quilibre présente une analyse des consommations (répartition par usages, comparatifs avec les années précédentes et avec des utilisateurs similaires, recommandation).

Il est également possible de se fixer un objectif de consommation à ne pas dépasser et être informé de son niveau d'avancement selon la fréquence choisie (mensuellement, à l'approche de l'objectif...).

Grâce au compteur Linky, plus besoin de saisir les consommations d'énergie soi-même.

Le compteur Linky

Si le logement est équipé du compteur communiquant Linky d'ENEDIS(1) le compteur remonte directement les consommations d'électricité. , e.quilibre est disponible sur tous les supports numériques (PC, votre tablette ou smartphone). Pour en bénéficier, si vous êtes client EDF, il vous suffit de vous connecter à votre espace client.

EDF&moi

EDF & Moi

Parce que la digitalisation a pris une part importante dans notre quotidien et est une source d'information régulière pour tous, EDF a mis en place une application accessible sous Apple store et Google play pour vous permettre de suivre vos factures et votre contrat. Si vous n'avez pas encore Linky, vous pouvez y préciser vos index de compteur pour que votre facture soit toujours au plus juste de vos consommations. Vous pouvez également souscrire à nos offres d'énergie et nous signaler votre prochain déménagement pour que votre futur logement dispose de l'énergie à votre arrivée.

D'autres fonctionnalités sont également disponibles sur l'application EDF&moi.

Avec EDF&moi, gagnez du temps.

Les articles qui pourraient vous intéresser

Lire la suite

Maison bas carbone

Les enjeux du bas Carbone Nous savons désormais que l’émission des gaz à effet de serre, et notamment du CO2, liée à l’activité humaine, provoque une hausse de la température à la surface de la Terre avec des conséquences néfastes pour tous : montée des eaux, ouragans, sécheresses…). Mais qu’est-ce donc que l’effet de serre ? N’y en a-t-il pas toujours eu sur Terre ? Si. S’il n’y a pas d’effet de serre, la température sur la Terre serait négative, de l’ordre de -19°C. L’effet de serre initial est donc naturel et bénéfique car il retient ce qu’il faut des rayonnements du soleil pour permettre à la vie animale (et donc humaine) et végétale d’exister grâce aux températures que nous connaissons. Notre développement industriel, depuis la fin du 19ème siècle, se fait grâce à l’énergie. Et l’énergie est principalement issue de la combustion d’énergies fossiles (charbon, pétrole et gaz). En brûlant, elles dégagent du dioxyde de carbone (CO2). Ces grosses quantités de CO2 rejetées dans l’atmosphère génèrent un effet de serre additionnel et donc une hausse de la température (cf. schéma 1). courbe de concentration de molécules de CO2 dans l’atmosphère et de hausse de la température à la surface de la Terre. Consommation mondiale d’énergie primaire dans le monde en million de tonnes équivalent pétrole. Ces 2 schémas (1 et 2) démontrent l’influence néfaste de la combustion des matières fossiles sur le taux de CO2 dans l’atmosphère, ce qui cause la hausse de la température à la surface de la Terre. Pour lutter contre le réchauffement climatique, chacun peut agir ! Tout n’est pas perdu ! Pour agir, il faut trouver le moyen de créer de l’énergie alternative. Pas simple quand toute l’économie tourne autour des énergies fossiles. Mais pas simple ne veut pas dire impossible. Des solutions existent et de nouvelles apparaissent. Les voitures électriques font leur apparition en ville, des gammes de véhicules hybrides se développent, les bâtiments sont mieux isolés, réduisant, de fait, la consommation d’énergie utilisée pour le chauffage et, donc, les émissions de CO2 produites. Et l’électricité dans tout ça ? EDF a développé, en France, des moyens de production d’électricité qui dégagent peu de CO2 pour chaque KWh produit. Ainsi, pour 1 KWh d’énergie électrique produite, seulement 40g de CO2 seront émis, en moyenne, dans l’atmosphère. C’est à comparer aux plus de 220g de CO2 par KWh de gaz consommé ou beaucoup plus encore pour le fioul et le charbon. L’énergie électrique est la plus propre sur ce point, à ce jour. Elle peut ainsi permettre à la France de tenir son engagement de diviser par 4 ses émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2050. Vous aussi, soyez acteurs et citoyens responsables Face à ce nouveau défi environnemental, vous aussi pouvez agir, par des simples gestes quotidiens. Vous pouvez réduire vos consommations d’énergie en utilisant des ampoules à LED et en éteignant la lumière lorsque vous quittez une pièce mais aussi et surtout en adaptant précisément les consommations d’énergie à vos besoins. Mais c’est dès votre projet de maison neuve que vous pouvez prendre les premières bonnes décisions, en demandant à votre constructeur Maisons France Confort de disposer d’une maison très peu consommatrice d’énergie et faiblement émettrice de CO2 : En l’équipant d’une Pompe à Chaleur pour le chauffage l’eau chaude sanitaire, En installant un thermostat connecté permettant de piloter au plus juste les besoins de chauffage et également tous les appareils électriques qui y sont connectés, En optant pour un suivi des consommations d’énergie grâce à e.quilibre la solution numérique mis à disposition par EDF pour tous ses clients. En faisant ce choix, vous ferez une action concrète dans la lutte contre le réchauffement climatique, car le choix de l’énergie que vous faîtes aujourd’hui et les façons de la consommer, s’inscrit dans la durée et participera au monde de demain.
Lire la suite