Chaudière à condensation et CESI optimisé

Chaudière à condensation et CESI optimisé

La chaudière gaz à condensation est une chaudière alimentée en gaz (naturel, butane ou propane) munie d'un système de récupération de chaleur dans les fumées.

Les fumées issues de la combustion sont condensées et transformées à l'état liquide via un système de refroidissement et la chaleur peut ainsi être récupérée dans la vapeur d'eau.

Ce principe de fonctionnement permet d'exploiter au maximum toute la chaleur latente contenue dans les fumées plutôt que de les rejeter à l'extérieur comme avec une chaudière classique.

Grâce à la récupération de chaleur, les chaudières gaz à condensation atteignent de très hauts rendements. Ce sont des chaudières performantes, qui consomment moins de gaz que les chaudières classiques d'où également une réduction des émissions polluantes.

La chaudière à condensation est particulièrement adaptée au chauffage « basse température » ou « chaleur douce ». Elle peut alimenter des radiateurs et/ou un plancher chauffant basse température.

Associée à un chauffe-eau solaire individuel optimisé (CESI) pour la production d'eau chaude, la combinaison de ces deux moyens de production de chaleur est particulièrement adaptée à la maison individuelle neuve où elle améliore l'attractivité financière du couple solaire-gaz naturel.

En effet, grâce à son coût compétitif, cette solution performante reste l'une des plus économiques en RT 2012 avec un bâti isolé au standard RT 2012.

La mise en place d'un chauffe-eau solaire individuel optimisé est facile à mettre en œuvre, ne nécessitant qu'un seul capteur solaire et un ballon « optimisé » dont la taille est inférieure à un chauffe-eau solaire classique.

Le CESI Optimisé préchauffe l'eau avec l'énergie solaire, le complément de température de consigne étant produit de façon semi-instantanée par la chaudière à gaz.

Le couplage du ballon solaire à une chaudière instantanée permet d'avoir constamment de l'eau chaude sanitaire.

La solution CESI Optimisé permet de respecter les exigences de la RT 2012, qui rend obligatoire depuis le 1er janvier 2013 l'utilisation d'une énergie renouvelable dans toute maison individuelle neuve.

De plus, elle engendre une économie d'environ 50% sur la facture d'ECS et assure la garantie d'un confort constant tout au long de l'année quelle que soit la zone climatique d'habitation.

Les articles qui pourraient vous intéresser

Optez pour le revêtement de façade qui vous convient le mieux !

On ne modifie pas la façade de sa maison comme on change une ampoule. Le revêtement est un élément important qu’il faut choisir avec soin lors de la construction de votre bien. Entre les divers enduits et bardages, une large sélection de couleurs et de finitions s’offre à vous avec différentes propriétés protectrices et décoratives. Les experts de la maison individuelle vous proposeront des solutions variées conformes aux règles d’urbanisme de la région, en plus d’un résultat à la hauteur de vos attentes. L’enduit dans tous ses états Le premier rôle de l’enduit consiste à imperméabiliser votre future maison tout en laissant les murs respirer. Le type d’enduit à appliquer est déterminé en fonction de la nature de son support en béton, pierre, parpaing… Cela fait varier le coût de l’opération et il en est de même pour la surface et la hauteur de la façade. L’enduit remplit également une mission esthétique en proposant de nombreux coloris et diverses finitions de lisses à granulées. Il reste la solution la plus économique et la plus simple à mettre en place. En plus de teintes variées, l’enduit sait faire preuve d’originalité en combinant une composition minérale avec des matrices décoratives. Une technique de pose réalisée par des professionnels licenciés que l’on retrouve notamment dans le Concept YRYS. Les effets de l’enduit matricé sont multiples : Effet graphique avec structure 3D Imitation brique (boutisses, joints colorés…) Imitation pierre (schiste, pierre de taille, layée…) Style végétal bois ou bambou Décor en relief (froissé, martelé, pierre de lave…) Il est important de noter que votre permis de construire impose certains types d’enduit et de couleur en fonction du nuancier communal. Toutes les informations concernant les spécificités de l’aspect extérieur de votre future maison sont stipulées au préalable dans le plan local d'urbanisme. En façade, les bardages ont la côte La tendance est à la diversité et les façades aiment s’habiller de toutes sortes de matières. Le bardage est un moyen idéal pour marquer le design de votre maison avec des styles traditionnels, contemporains, naturels et régionaux. Malgré certaines solutions pratiques de mise en œuvre, il est plus onéreux qu’un enduit compte tenu du fait qu’il nécessite la pose d’une ossature. Souple et respirant, le bardage arbore de bonnes facultés isolantes.   La brique : Utilisée depuis plus de 6000 ans, la brique revient à la mode. Elle affiche de grandes performances en matière d’isolation thermique, résiste au feu et permet de bien laisser respirer vos murs. Son aspect entre moderne et traditionnel séduit de plus en plus.  Le double mur : Il est doublé avec une maçonnerie classique et une couche de brique de parement en face extérieur, séparées par une lame d’air. Il protège des infiltrations d’eau et favorise la durabilité de la construction. Le bois : Excellente protection contre l'humidité et les infiltrations, les parements de bois s’avèrent visuellement très agréables en fonction des essences utilisées. Ils vieillissent bien et proposent de nombreuses teintes. Mur végétal : Dans l’optique des futures règles environnementales, le mur végétal Vivagreen est un habile mélange d’esthétisme et d’économie d’énergie. Il est réalisé sur une ossature métallique avec des caissettes pré-végétalisées en aluminium. Le choix de votre revêtement de façade n’est le bon qu’à condition qu’il soit en accord avec votre projet de construction et mis en œuvre dans les règles de l’art. Spécialiste de la maison individuelle depuis 5 générations, votre conseiller Maisons France Confort vous accompagne à travers chaque étape et jusqu’à l’entrée dans votre futur logement.
Lire la suite

Maison Bioclimatique

Les choix que l'on peut faire dans un projet de construction d'une maison (lieu, exposition, matériaux...) vont jouer sur des futurs impacts environnementaux, sa qualité d'usage et son coût de fonctionnement (dépenses de chauffage...).
Lire la suite