Le choix des fondations : une première étape fondamentale

Fondations maisons

Les fondations d’une maison sont en quelques sortes le socle sur lequel elle repose. S’il est bancal, le poids sera mal réparti et vous risquez de voir les murs se fissurer au fil du temps. Il est donc indispensable de s’assurer que les fondations sont réalisées par des professionnels. La qualité des fondations va déterminer la structure de votre maison et la bonne marche de toute la construction. Bien qu’invisibles une fois le projet terminé, elles assurent la pérennité de votre maison en répartissant le poids de manière précise et calculée.

Effectuées dans les règles de l’art, les fondations Maisons France Confort sont la garantie d’une maison stable et solide pour des décennies. Une étude de sol est effectuée pour prévenir des éventuelles difficultés du terrain et construire une maison dans des conditions optimales. Un sol peut s’avérer humide ou sec, plat ou en pente. Il peut être également argileux, sablonneux, ou bien rocheux. Ce dernier permet de réaliser des fondations solides avec plus de facilité, contrairement aux deux autres dont la consistance change et entraine des variations de volume selon le degré d’humidité.

Une erreur peut entrainer de graves complications. Alors avant même de vous lancer dans l’achat du terrain de vos rêves, il est conseillé d‘en vérifier sa nature.

 

A chaque terrain ses fondations

Fondations maisons by MFC

L’étude géotechnique de votre sol va déterminer la méthode à employer pour consolider des fondations de qualité. Rien d’étonnant à ce qu’elles constituent une partie significative de votre budget. Mais face aux coûts pouvant être engendrés pour rattraper une telle erreur, il convient d’être extrêmement vigilant. C’est pourquoi Maisons France Confort met un point d’honneur à vous proposer un large choix de maisons individuelles à la qualité irréprochable, depuis les fondations et jusqu’aux finitions.

 

Pour vous renseigner sur les risques de votre région ou votre ville, le site Georisque.gouv offre de précieuses informations.

 

Trois types de fondations sont envisageables :

 

Les fondations superficielles :

Sur un sol dur de bonne qualité, on réalise des fondations peu profondes sur semelles filantes. Du béton armé est coulé dans des tranchées d’environ 80 cm de profondeur. Pour les sols corrects, mais de plus faible portance, l’utilisation d’un radier est requise. Il s’agit d’une dalle de béton armé de 25 à 30 cm d'épaisseur permettant de répartir les charges de façon homogène.

 

Les fondations semi-profondes :

Dans certains cas, il arrive que le sol de bonne qualité soit situé sous une partie instable. On utilise alors la technique des puits pour atteindre la couche solide. Elle consiste à creuser des trous d’environ 80 cm de diamètre et de 2 à 4 m de profondeur avec un ferraillage coulé dans du béton armé. Ils sont reliés entre eux par des poutres en béton armé pour assurer la stabilité des fondations.

 

Les fondations profondes :

Quand votre sol est de nature meuble et d’une portance infime, seule l’installation de micropieux peut être envisagée. Des trous sont alors remplis de béton armé sur une distance de 6 à 30 m. Un ferraillage spécial au sommet permet d’y fixer les poutres en béton armé. Il faut compter 16 micropieux pour réaliser les fondations d’une construction de 100 m².

Les articles qui pourraient vous intéresser

Lire la suite

Mode de chauffage et RT 2012

Depuis le 1er janvier 2013, les constructions neuves doivent être conformes à la Réglementation Thermique 2012 qui vise à réduire les consommations énergétiques des bâtiments. La RT 2012 exige que toute maison neuve consomme moins de 50 kWh/an/m² d'énergie primaire (chauffage, eau chaude, éclairage, climatisation, ventilation), seuil modulé en fonction de la zone climatique, de l'altitude et de la surface dans laquelle se situe la construction. Tous les modèles de maisons proposés par Maisons France Confort sont conformes à la Réglementation Thermique 2012. Le système de chauffage utilisé pour une maison individuelle doit donc satisfaire aux obligations de la RT 2012. Selon la zone géographique dans laquelle elles se situent, les Maisons France Confort préconisent plusieurs solutions de chauffage performantes pour ses constructions de maisons individuelles répondant aux exigences de la RT 2012. La chaudière gaz à condensation : Elle détient un rendement supérieur à 100 % grâce à son système de récupération de chaleur dans les fumées rejetées sous la forme de vapeur d'eau. La chaudière peut alimenter des radiateurs et/ou un plancher chauffant basse température. La Production d'Eau Chaude Sanitaire (ECS) peut être réalisée au moyen : d'un chauffe-eau solaire individuel optimisé (CESI) qui nécessite la mise en place d'un seul capteur solaire ainsi que d'un ballon dont la taille est inférieure à un chauffe-eau solaire classique. d'un chauffe-eau thermodynamique indépendant de la chaudière à condensation. La chaudière hybride ou PAC hybride : Elle résulte de la combinaison de deux technologies, la chaudière à gaz à condensation et la pompe à chaleur Air/Eau (PAC). Ce système permet de favoriser, grâce à un mode de régulation spécifique, l'équipement le plus performant en termes de consommation d'énergie primaire, en fonction des conditions climatiques et des évolutions tarifaires. La part d'énergie renouvelable imposée par la RT 2012 est entièrement couverte par la pompe à chaleur. L'ECS peut être produite directement par la chaudière ou bien préchauffée en partie par la PAC via un ballon. La chaudière hybride peut représenter jusqu'à 10% d'économie par rapport à une chaudière à condensation classique. Le poêle à granulés ou à pellets : Le poêle à granulés utilise l'énergie produite par la combustion de résidus forestiers ou industriels, énergie renouvelable, associés à l'air extérieur. Le poêle à granulés est un mode de chauffage économique, performant, optimal pour les maisons basse consommation et parfaitement adapté aux maisons de moins de 100m2 conçues sur un seul niveau. En complément, des radiateurs électriques doivent être installés dans les chambres. La production d'ECS peut être prévue soit au moyen d'un CESI, chauffe-eau solaire individuel, qui permet de couvrir 60% des besoins en eau chaude , le complément pouvant être produit par un résistance électrique, soit avec un chauffe eau thermodynamique dont la production d'eau chaude est assurée par une pompe à chaleur, cette solution représentant une économie d'énergie proche de 70% par rapport à un chauffe-eau électrique. La PAC Air/Eau : La pompe à chaleur (PAC) Air/Eau est un système thermique constitué de deux éléments : L'un extérieur, l'évaporateur, qui utilise, quelle que soit la température, les calories contenues dans l'air extérieur pour évaporer à très basse pression le fluide frigorigène circulant dans la PAC et restaurer les calories vers l'unité intérieure. L'autre intérieur, le condenseur qui reçoit les calories en condensant le fluide, restituant ainsi la chaleur dans l'habitation par injection dans le circuit de chauffage central et éventuellement dans le circuit d'eau chaude. L'installation d'une pompe à chaleur (PAC) air-eau permet donc de réduire le besoin de chauffage d'une maison en utilisant l'énergie gratuite puisée dans l'air extérieur. La quantité d'électricité consommée pour permettre le fonctionnement de la PAC Air/Eau est nettement inférieure à la quantité de chaleur diffusée dans la maison (en moyenne, une pompe à chaleur (PAC) air/eau consomme 1 kWh d'électricité pour un peu moins de 3 kWh de chaleur produits). La production d'ECS peut être assurée : au moyen d'un CESI, chauffe-eau solaire individuel, qui permet par le biais de capteurs solaires et d'un ballon de stockage de couvrir 60% des besoins en eau chaude, le complément pouvant être produit par un résistance électrique, ou au moyen d'un chauffe-eau thermodynamique dont la production d'eau chaude est assurée par la pompe à chaleur, cette solution représentant une économie d'énergie proche de 70% par rapport à un chauffe-eau électrique. Une PAC Air/Eau double-service permet au chauffe-eau thermodynamique d'être intégré directement à la pompe à chaleur. Le T-Zen : Le T-zen est un système combiné permettant d'assumer 4 fonctions différentes : la ventilation double flux, le chauffage, le rafraichissement, la production d'ECS Le T-Zen est l'association d'une pompe à chaleur Air/Eau réversible et d'une ventilation double flux. Ce couplage permet la production de chaleur par la PAC et son transfert vers les différentes pièces par le réseau de ventilation double flux. La PAC produit l'ECS de façon continue sans stockage dans un ballon. Plus spécifiquement pour la Zone H3 : L'effet Joule : Réservé aux régions ensoleillées, le système à effet Joule ou chauffage électrique peut représenter une solution économique avec l'installation de panneaux rayonnant peu couteux, assurant un confort de vie et une simplicité d'utilisation. La production d'ECS peut être réalisée avec la mise en place d'un chauffe-eau thermodynamique ou d'un chauffe-eau solaire individuel (CESI). Quelque soit le moyen de chauffage envisagé, Maisons France Confort vous guidera dans votre choix afin de vous conseiller le mode de chauffage le plus performant et économique en fonction de votre maison individuelle et de vos besoins, tout en privilégiant des systèmes fonctionnant en partie avec des énergies renouvelables par respect pour l'environnement.
Lire la suite