Votre maison idéale évolue le long de votre vie !

Votre maison idéale

Parce qu'à chaque fait marquant de votre vie, vos attentes envers votre logement évoluent, la maison idéale doit s'adapter à ces périodes charnières. Entrée dans la vie active, naissance du premier enfant, du second, … famille recomposée, départ à la retraite… à chaque étape décisive ses aménagements de confort et d'espace.

Vous entrez dans la vie active : pensez maison pour primo-accédant

Même si votre budget est limité, faire construire votre première maison est un choix intelligent pour vous constituer un patrimoine. Dans ce cas, pensez modularité ! Les maisons dédiées aux primo-accédants font la part belle à la personnalisation. Forme en U ou en L, couleurs des façades, volumes, types de couverture… l'éventail des gammes s'élargit sans cesse, privilégiant les espaces à vivre conviviaux, le coin nuit composé de plusieurs chambres, et un grand garage, dont la destination pourra évoluer au fil du temps.

Votre famille s'agrandit ou se recompose : pensez demeure familiale

L'espace joue un rôle majeur dans la conception d'une demeure pour familles nombreuses. La vie sociale s'organise toujours autour de l'espace à vivre qui gagnera en luminosité s'il est doté de larges baies vitrées donnant sur une terrasse ou un jardin. La cuisine ouverte sur le séjour s'impose pour que chacun circule librement autour de l'îlot central. On veillera également à séparer intelligemment le coin repas du coin salon. Ainsi, équiper le coin salon d'un grand écran et le coin repas d'un large bar incitera chacun à prendre ses repas en famille ou à se détendre autour d'un film choisi par toute la “tribu”! Coté praticité, veillez à situer votre garage et votre cellier à proximité immédiate de votre cuisine : vous gagnerez en temps et en énergie lorsqu'il vous faudra décharger vos courses ! Et, pour plus d'intimité, la suite parentale sera bien séparée de l'espace nuit dédié aux enfants, espace qui sera équipé de toilettes, et d'une salle de bain dédiée. Souvent, la suite parentale se situe au rez-de-chaussée, les enfants investissant l'étage, équipé d'une salle d'eau commune et de chambres, chacune pourvue de rangements. Pensez à la sécurisation de votre maison en installant une alarme.

L'heure de la retraite approche ? Pensez domotique

Adapter votre demeure aux spécificités liées à l'âge s'impose pour rester le plus longtemps à votre domicile. Côté aménagement intérieur, priorité sera donnée à la libre circulation grâce à l'élargissement des passages et à l'absence d'angles saillants. Des portes à galandage vous permettront de gagner en espace et en sécurité. La domotique pourra également automatiser certains actes, comme la fermeture de vos volets, le contrôle de la lumière à distance…. Grâce aux nouvelles technologies connectées, vous gagnerez en confort et en sécurité. Vos proches ou les secours sont informés de tout événement survenu à votre domicile, 24h/24. Et bien sûr, le plain-pied s'impose.

Les articles qui pourraient vous intéresser

Lire la suite

Le choix des fondations : une première étape fondamentale

Les fondations d’une maison sont en quelques sortes le socle sur lequel elle repose. S’il est bancal, le poids sera mal réparti et vous risquez de voir les murs se fissurer au fil du temps. Il est donc indispensable de s’assurer que les fondations sont réalisées par des professionnels. La qualité des fondations va déterminer la structure de votre maison et la bonne marche de toute la construction. Bien qu’invisibles une fois le projet terminé, elles assurent la pérennité de votre maison en répartissant le poids de manière précise et calculée. Effectuées dans les règles de l’art, les fondations Maisons France Confort sont la garantie d’une maison stable et solide pour des décennies. Une étude de sol est effectuée pour prévenir des éventuelles difficultés du terrain et construire une maison dans des conditions optimales. Un sol peut s’avérer humide ou sec, plat ou en pente. Il peut être également argileux, sablonneux, ou bien rocheux. Ce dernier permet de réaliser des fondations solides avec plus de facilité, contrairement aux deux autres dont la consistance change et entraine des variations de volume selon le degré d’humidité. Une erreur peut entrainer de graves complications. Alors avant même de vous lancer dans l’achat du terrain de vos rêves, il est conseillé d‘en vérifier sa nature.   A chaque terrain ses fondations L’étude géotechnique de votre sol va déterminer la méthode à employer pour consolider des fondations de qualité. Rien d’étonnant à ce qu’elles constituent une partie significative de votre budget. Mais face aux coûts pouvant être engendrés pour rattraper une telle erreur, il convient d’être extrêmement vigilant. C’est pourquoi Maisons France Confort met un point d’honneur à vous proposer un large choix de maisons individuelles à la qualité irréprochable, depuis les fondations et jusqu’aux finitions.   Pour vous renseigner sur les risques de votre région ou votre ville, le site Georisque.gouv offre de précieuses informations.   Trois types de fondations sont envisageables :   Les fondations superficielles : Sur un sol dur de bonne qualité, on réalise des fondations peu profondes sur semelles filantes. Du béton armé est coulé dans des tranchées d’environ 80 cm de profondeur. Pour les sols corrects, mais de plus faible portance, l’utilisation d’un radier est requise. Il s’agit d’une dalle de béton armé de 25 à 30 cm d'épaisseur permettant de répartir les charges de façon homogène.   Les fondations semi-profondes : Dans certains cas, il arrive que le sol de bonne qualité soit situé sous une partie instable. On utilise alors la technique des puits pour atteindre la couche solide. Elle consiste à creuser des trous d’environ 80 cm de diamètre et de 2 à 4 m de profondeur avec un ferraillage coulé dans du béton armé. Ils sont reliés entre eux par des poutres en béton armé pour assurer la stabilité des fondations.   Les fondations profondes : Quand votre sol est de nature meuble et d’une portance infime, seule l’installation de micropieux peut être envisagée. Des trous sont alors remplis de béton armé sur une distance de 6 à 30 m. Un ferraillage spécial au sommet permet d’y fixer les poutres en béton armé. Il faut compter 16 micropieux pour réaliser les fondations d’une construction de 100 m².
Lire la suite