Quel prix pour la construction de votre maison ?

Quel prix pour la construction de votre maison ?

Quel prix pour la construction de votre maison ?

Deux français sur trois aimeraient faire construire leur maison. Il faut dire qu’avec un prix moyen au mètre carré, terrain inclus, de 2 304 euros, contre 2 895 euros dans l’ancien1, la maison individuelle apporte la preuve de sa compétitivité. Maisons France Confort vous explique pourquoi construire une maison neuve est un choix malin.

 

Construire une maison neuve : le vrai prix de votre projet

  •          Entre 1 000 et 1 500 € /m2 pour la construction seule : c’est le prix moyen d’une construction neuve chez Maisons France Confort. Confier votre projet à un constructeur vous offre la possibilité de bénéficier des avantages prévus au Contrat de Construction d’une Maison Individuelle (garantie de livraison au prix et délais convenus, assurances, dommages ouvrages, prix ferme et définitif). Ainsi, vous ne supporterez financièrement aucun aléa de chantier.
  •          Des volumes de production importants pour des coûts maitrisés : construire sa maison avec un grand constructeur, c’est aussi bénéficier de tarifs de matériaux et d’équipement négociés pour être très compétitif. 

Le prix d’une maison est-il différent selon le terrain ?

Selon la topologie des lieux, comptez près de 5000 euros pour viabiliser un terrain dans un quartier bien desservi par les différents réseaux. Et si vous optez pour une parcelle isolée et un projet plus complexe, la facture peut varier entre 10 000 à 15 000 euros. Avant de craquer pour un terrain, la prudence reste donc de mise pour faire le bon choix !

Découvrez nos annonces pour tous les budgets.

Construire une maison neuve : Pourquoi pas vous ?

  •          Pour vous permettre d’étudier la faisabilité de votre projet, Maisons France Confort met à votre disposition un interlocuteur unique qui étudiera votre projet, y compris dans son aspect financier. Nous confier la construction de votre maison, c’est aussi bénéficier de la mise en contact avec les meilleurs professionnels du financement dans le neuf.
  •          Autre intérêt de construire une maison neuve : ses économies d’énergie. Toutes les réalisations Maisons France Confort sont construites selon la dernière réglementation thermique, imposant un process constructif et des exigences de performance énergétiques. Ainsi, une maison neuve consomme 50 kWh/m2/an, soit trois fois moins qu’une maison construite avec les anciennes normes. Un sérieux atout lors d’une éventuelle revente, puisque l’intégralité du projet aura été conçu pour être le plus économique possible.

Le prix du terrain au m2 augmente-il vraiment selon la région ?

Si l’achat du terrain représente près de la moitié du budget en Ile-de-France (47%) et jusqu’au tiers en province (25 à 30%), les disparités restent importantes. Ainsi, le prix moyen d’une maison neuve de 100 m2 est d’environ 195 000 euros en province, et avoisine les 220 000 en région parisienne.

Ville ou campagne ? Consultez l’ensemble de nos terrains constructibles dans votre région.

Faire construire sa maison c’est + intéressant que l’achat dans l’ancien !

Pour être certain de faire le bon choix, Maisons France Confort établit pour vous la comparaison des frais à prévoir entre une construction neuve et un achat dans l’ancien.

  •          La personnalisation des plans : Faire construire sa maison offre l’opportunité de concevoir de A à Z et sur-mesure, en fonction de vos besoins et votre style de vie, les plans de votre maison.
  •           Les droits de mutation : Ce sont les taxes perçues par le notaire au moment de l’achat. Ces dernières sont moins élevées dans le neuf (entre 2,7 à 3,7%), que dans l’ancien, où elles atteignent 7 à 8% du montant de l’achat.
  •          Le financement : L’achat dans le neuf ouvre doit à un ensemble de mesures facilitant l’accession à la propriété, comme le Prêt à taux zero (PTZ +) ou le Prêt à l’accession sociale (PAS). L’ancien ne restant accessible que par le crédit immobilier classique.
  •          LA TVA : Le taux de TVA dont vous vous acquittez lors de l’achat d’un logement neuf peut être réduit à 7% dans certains quartiers bénéficiant d’une politique de dynamisation, contre le taux d’usage de 20% dans l’ancien.
  •          La taxe foncière : Si vous faites construire votre maison, vous serez exonéré de taxe foncière durant les deux ans suivant la fin de la construction. Dans l’ancien, vos commencerez à payer dès votre installation.
  •          Le prix de la maison : « Clés en mains », « prête à décorer »… en construisant votre maison, vous pourrez choisir entre différentes formules vous permettant d’accéder à la propriété dans le respect de votre budget.
  •          L’assurance : dans le cadre de l’achat d’une maison neuve, l’assurance multirisque habitation est beaucoup plus protectrice que celle d’une maison ancienne puisque la valeur à neuf sert de référence à une éventuelle indemnisation en cas d’accident.
  •          Les finitions et aménagements : Toujours selon votre budget, vous pourrez investir une maison neuve 100% décorée et aménagée à vos goûts, ou les réaliser progressivement, en fonction de vos capacités de financement.
  •          L’aménagement extérieur : Ici aussi, vous aménagez votre maison à votre rythme. Vous souhaitez créer une piscine, mais dans quelques années ? Votre constructeur pourra déjà créer tout le réseau d’eau nécessaire pour que l’installation soit simple et rapide.
  •          La décoration : Enfin, vivre dans une maison neuve, c’est avoir l’assurance que la décoration vous convienne totalement, puisque vous aurez décidé de tout, contrairement à l’ancien où un budget décoration est souvent à prévoir.

 

1 – Source LPI-Seloger avril 2016

Les articles qui pourraient vous intéresser

Le prêt action logement

L'emprunteur doit remplir les conditions suivantes : être salarié (ou retraité depuis moins de 5 ans) d'une entreprise privée non agricole employant 10 salariés au moins. Enfin le logement doit être occupé à titre de résidence principale. De plus certaines conditions concernent le logement. Un prêt « Accession » peut être accordé par un organisme collecteur 1% logement (Action logement) pour la construction (y compris l'achat du terrain pour la construction) ou l'acquisition d'un logement sans travaux. Le logement doit être construit ou acquis sur le territoire métropolitain ou dans un département d'outre mer. Le logement doit respecter des conditions de performance énergétique qui sont celles de la RT 2012(Réglementation Thermique applicable aux bâtiments neufs pour lesquels le permis de construire est postérieur au 01/01/2013). Caractéristiques du prêt Le prêt « Accession » doit être déterminant pour la réalisation de l'opération. Le montant maximum du prêt correspond à 30% du coût total de l'opération, dans une fourchette comprise entre : 15.000 et 25.000 € en zone A et A bis, 15.000 et 20.000 € en zone B1, 7.000 et 15.000 € en zone B2, 7.000 et 10.000 € en zone C. Ces montants peuvent être majorés, dans la limite de 50% de travaux spécifiques d'accessibilité, à hauteur de 16.000 € maximum. Par ailleurs, une majoration du prêt (de 5.000 € à 10.000 €) concernera les salariés qui sont dans certaines situations : acquéreurs d'un logement dans le cadre de l'accession sociale à la propriété (opérations Prêt social location-accession [PSLA] ou logements situés dans les zones faisant l'objet d'une convention de rénovation urbaine) ; jeunes de moins de 30 ans ; acquéreurs de logements dans le cadre de la vente HLM. Où déposer la demande de prêt ? Le salarié dépose sa demande de prêt auprès de son employeur. S'il s'agit d'un logement neuf, ou ancien dans lequel des travaux doivent être effectués, la demande d'octroi de prêt en cas de mobilité professionnelle, doit être présentée dans les 24 mois à compter du changement de lieu de travail entrainant un changement de domicile. Le prêt « Accession » d'Action Logement n'est pas accordé automatiquement. L'emprunteur doit s'adresser à l'organisme collecteur auprès duquel son entreprise verse sa participation à l'effort de construction ou à l'organisme collecteur le plus proche (CIL/CCI). Contactez Maisons France Confort ou votre établissement bancaire pour plus de renseignements.
Lire la suite
Lire la suite