Vous souhaitez réduire vos consommations d’énergie ? Votre future maison va vous y aider !

La Réglementation Thermique 2012 applicable depuis janvier 2013, définit un niveau de consommation d'énergie pour chaque logement. Il comprend le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire, et également les auxiliaires, dont la ventilation du logement. La quantité d'énergie maximum à consommer est environ 3 à 5 fois plus basse que celle imposée par la précédente Réglementation Thermique applicable jusqu'en 2012. C'est donc un grand pas en avant pour réduire vos dépenses d'achat d'énergie.

Comment ça marche ?

Pour rendre un logement faiblement consommateur d'énergie, 3 éléments sont essentiels à prendre en compte :

e.quilibre par EDF

son orientation et ses ouvertures pour optimiser la récupération de la chaleur et de la luminosité naturelles, tout en vous en préservant l'été

e.quilibre par EDF

son isolation pour conserver la chaleur l'hiver

e.quilibre par EDF

sa perméabilité à l'air pour éviter les fuites d'air parasites et profiter d'un meilleur confort

Ces 3 éléments, directement liés à la qualité de construction de votre maison, constituent ce que la Réglementation Thermique 2012 appelle le Bbio (Besoin bioclimatique).

Selon le mode de calcul de la réglementation 2012, plus la valeur du Bbio de votre maison est faible, plus la performance énergétique de votre maison est élevée.

Parlez-en avec votre constructeur Maisons France Confort, Partenaire Solutions Habitat d'EDF et engagé avec EDF dans la réduction des consommations d'énergie de ses clients !

e.quilibre, la solution digitale d'EDF pour réduire ses consommations d'énergie

e.quilibre par EDF

Pour faire des économies d'énergie, encore faut-il savoir comment adapter ses habitudes et ses comportements afin de diminuer ses besoins en énergie. La solution digitale e.quilibre permet aux clients d'EDF d'être accompagnés pour mieux comprendre leurs dépenses d'énergie.

En renseignant ses consommations d'énergie et quelques informations sur son logement (surface, isolation, ouvertures...), ses équipements et son mode de vie (température de chauffage, utilisation du bain ou de la douche...), e.quilibre présente une analyse des consommations (répartition par usages, comparatifs avec les années précédentes et avec des utilisateurs similaires, recommandation).

Il est également possible de se fixer un objectif de consommation à ne pas dépasser et être informé de son niveau d'avancement selon la fréquence choisie (mensuellement, à l'approche de l'objectif...).

Grâce au compteur Linky, plus besoin de saisir les consommations d'énergie soi-même.

Le compteur Linky

Si le logement est équipé du compteur communiquant Linky d'ENEDIS(1) le compteur remonte directement les consommations d'électricité. , e.quilibre est disponible sur tous les supports numériques (PC, votre tablette ou smartphone). Pour en bénéficier, si vous êtes client EDF, il vous suffit de vous connecter à votre espace client.

EDF&moi

EDF & Moi

Parce que la digitalisation a pris une part importante dans notre quotidien et est une source d'information régulière pour tous, EDF a mis en place une application accessible sous Apple store et Google play pour vous permettre de suivre vos factures et votre contrat. Si vous n'avez pas encore Linky, vous pouvez y préciser vos index de compteur pour que votre facture soit toujours au plus juste de vos consommations. Vous pouvez également souscrire à nos offres d'énergie et nous signaler votre prochain déménagement pour que votre futur logement dispose de l'énergie à votre arrivée.

D'autres fonctionnalités sont également disponibles sur l'application EDF&moi.

Avec EDF&moi, gagnez du temps.

Les articles qui pourraient vous intéresser

Le choix des fondations : une première étape fondamentale

Les fondations d’une maison sont en quelques sortes le socle sur lequel elle repose. S’il est bancal, le poids sera mal réparti et vous risquez de voir les murs se fissurer au fil du temps. Il est donc indispensable de s’assurer que les fondations sont réalisées par des professionnels. La qualité des fondations va déterminer la structure de votre maison et la bonne marche de toute la construction. Bien qu’invisibles une fois le projet terminé, elles assurent la pérennité de votre maison en répartissant le poids de manière précise et calculée. Effectuées dans les règles de l’art, les fondations Maisons France Confort sont la garantie d’une maison stable et solide pour des décennies. Une étude de sol est effectuée pour prévenir des éventuelles difficultés du terrain et construire une maison dans des conditions optimales. Un sol peut s’avérer humide ou sec, plat ou en pente. Il peut être également argileux, sablonneux, ou bien rocheux. Ce dernier permet de réaliser des fondations solides avec plus de facilité, contrairement aux deux autres dont la consistance change et entraine des variations de volume selon le degré d’humidité. Une erreur peut entrainer de graves complications. Alors avant même de vous lancer dans l’achat du terrain de vos rêves, il est conseillé d‘en vérifier sa nature.   A chaque terrain ses fondations L’étude géotechnique de votre sol va déterminer la méthode à employer pour consolider des fondations de qualité. Rien d’étonnant à ce qu’elles constituent une partie significative de votre budget. Mais face aux coûts pouvant être engendrés pour rattraper une telle erreur, il convient d’être extrêmement vigilant. C’est pourquoi Maisons France Confort met un point d’honneur à vous proposer un large choix de maisons individuelles à la qualité irréprochable, depuis les fondations et jusqu’aux finitions.   Pour vous renseigner sur les risques de votre région ou votre ville, le site Georisque.gouv offre de précieuses informations.   Trois types de fondations sont envisageables :   Les fondations superficielles : Sur un sol dur de bonne qualité, on réalise des fondations peu profondes sur semelles filantes. Du béton armé est coulé dans des tranchées d’environ 80 cm de profondeur. Pour les sols corrects, mais de plus faible portance, l’utilisation d’un radier est requise. Il s’agit d’une dalle de béton armé de 25 à 30 cm d'épaisseur permettant de répartir les charges de façon homogène.   Les fondations semi-profondes : Dans certains cas, il arrive que le sol de bonne qualité soit situé sous une partie instable. On utilise alors la technique des puits pour atteindre la couche solide. Elle consiste à creuser des trous d’environ 80 cm de diamètre et de 2 à 4 m de profondeur avec un ferraillage coulé dans du béton armé. Ils sont reliés entre eux par des poutres en béton armé pour assurer la stabilité des fondations.   Les fondations profondes : Quand votre sol est de nature meuble et d’une portance infime, seule l’installation de micropieux peut être envisagée. Des trous sont alors remplis de béton armé sur une distance de 6 à 30 m. Un ferraillage spécial au sommet permet d’y fixer les poutres en béton armé. Il faut compter 16 micropieux pour réaliser les fondations d’une construction de 100 m².
Lire la suite
Lire la suite