Ma maison tout électrique

Ma maison tout électrique avec MFC

Construire une maison tout électrique

Vous allez faire construire votre maison, votre décision est prise. C’est donc le moment de vous intéresser aux performances thermiques de votre future maison.

Comment faire des économies d’énergie sur le long terme ? Comment augmenter votre confort ? Comment réduire votre empreinte carbone ?

En choisissant une maison tout électrique les émissions de carbone pour vous chauffer seront en moyenne 3 à 4 fois inférieures qu’une maison chauffée au gaz naturel. En optant pour une maison tout électrique vous vous assurerez un confort optimal avec un chauffage électrique couplé à une bonne isolation. Enfin en passant aux objets connectés vous vous faciliterez la vie et gérerez plus efficacement vos consommations d’énergie et limiterez plus encore vos émissions de gaz à effet de serre si vous adapter la voiture électrique ou tout autre véhicule électrique.

 

2 solutions électriques pour votre maison

La première solution est la pompe à chaleur (PAC). Elle est performante, écologique et efficace. Ce système de chauffage fait essentiellement appel à l’énergie renouvelable. Elle récupère les calories de l’air extérieur et les utilise pour maintenir une température agréable dans votre maison.

La deuxième solution est le chauffage électrique. Il ne nécessite pas d’entretien. Il est facile à utiliser. Il se pilote pièce par pièce. Il nécessite une parfaite qualité thermique de votre bâti. Votre constructeur saura vous conseiller et vous accompagner dans vos choix afin d’obtenir un besoin climatique (Bbio) performant. Le Bbio est une valeur qui se calcule en points et plus il est faible plus votre maison est performante.

 

Maisons France Confort Partenaire Solutions Habitat d’EDF 

EDF accompagne Maisons France Confort, Partenaire Solutions Habitat, pour favoriser la construction de maisons innovantes, respectueuses de l’environnement et adaptées aux nouveaux styles de vie des Français. Ainsi EDF est l’un des partenaires du Concept YRYS, le nouveau concept de maison du Groupe Maisons France Confort. Avec ce projet novateur, Maisons France Confort réitère son investissement en faveur d’un habitat toujours plus écologique, évolutif, connecté, alliant bien-être et santé, prenant également en compte la notion de transport/mobilité, etc...

Pour en savoir plus.

Les articles qui pourraient vous intéresser

Obtenir votre Permis de construire

La réalisation de votre projet de construction de maison est soumise, entre autres, à l'obtention d’un permis de construire destiné à vérifier que votre projet de construction de maison est conforme aux dispositions législatives et réglementaires en matière d'urbanisme. Maisons France Confort peut prendre en charge votre demande de permis de construire. Il vous suffit de mandater Maisons France Confort qui se chargera officiellement de cette mission à votre place. Le processus de demande d'obtention d’un permis de construire est le suivant : Dépôt de la demande La demande de permis de construire doit être effectuée au moyen d'un formulaire administratif (cerfa n°13406*03) pour la construction d'une maison individuelle et/ou ses annexes. Elle doit être déposée en 4 exemplaires à la mairie de la commune où est situé le terrain ou envoyée en lettre recommandée avec accusé de réception, accompagnée de : Une copie du plan cadastral. Un plan de masse et d’un plan des façades de votre maison. Une photo du terrain. Un plan de coupe. Un dessin et une notice destinés à décrire l'impact visuel du projet de construction. Une attestation s'appuyant sur une étude thermique doit être jointe à votre demande indiquant que votre construction respecte bien les 3 exigences de la Réglementation Thermique 2012 : La conformité du Bbio du projet, gage d’atteinte d’un niveau de performance énergétique élevé. La conformité du Cepmax, gage d’une consommation maximale d’énergie primaire équivalente à 50 kWhEP/m2.an en moyenne. La conformité au Tic, gage du confort d’été avec une température intérieure inférieure à 26° en été. Cette attestation, établie par un bureau d'études thermiques, permet de vérifier la prise en compte de la conception bioclimatique du projet de construction, à savoir : Recours aux énergies renouvelables. Traitement des ponts thermiques. Traitement de l'étanchéité à l’air. Surface minimale de baies vitrées (1/6 de la surface habitable). Mesure ou estimation des consommations d'énergie par usage. Prise en compte de la production locale d'électricité en habitation. Si votre dossier est incomplet, la mairie doit réclamer les documents manquants dans les trente jours suivant le dépôt. Récépissé et complément de dossier La mairie doit vous délivrer un récépissé de dépôt de permis de construire comportant un numéro d'enregistrement. Ce récépissé mentionne la date à laquelle l'absence de réponse de l'administration entraîne l'acceptation tacite de votre demande. En cas de pièces manquantes, vous disposez, pour les fournir, d'un délai de trois mois à compter de la date de réception de votre demande. Le délai d’instruction s'applique alors à partir de la date de dépôt de la dernière pièce notifiée par le récépissé de dépôt. Délai d'instruction Le délai d'instruction de demande de permis de construire pour les maisons individuelles est en principe de deux mois à compter de la réception du dossier complet. Si aucune réponse n'est parvenue au demandeur à l'expiration du délai réglementaire précisé dans le récépissé, celui-ci est assimilé à un permis de construire tacite. Affichage Le permis de construire doit être affiché sur le lieu du chantier de façon à être visible de la voie publique, pendant toute la durée des travaux. Le délai dans lequel le permis de construire peut être contesté, court, à l'égard des tiers, à compter du premier jour d'une période continue de deux mois d'affichage sur le terrain. Il est donc important de ne pas retirer le panneau dans le délai de deux mois et de faire en sorte que le panneau demeure lisible et visible durant ce délai. Il est également indispensable de faire constater l'affichage par un huissier le premier et le dernier jour du délai afin de se constituer une preuve. Durée de validité Un permis est valable deux ans. Il devient caduc si les travaux n'ont pas commencé dans cet intervalle ou en cas d'interruption volontaire du chantier pendant plus d'un an, après ce délai de deux ans. On peut toutefois demander une prolongation d'un an de la validité du permis sous réserve de déposer sa demande plus de deux mois avant l'expiration du délai initial. Maisons France Confort vous assiste dans vos démarches en prenant en charge votre demande de permis de construire. Maisons France Confort réalise les différents plans : de masse, de structure, d'implantation de votre maison dans son environnement. Toutes les maisons construites par Maisons France Confort sont conformes à la Réglementation Thermique 2012 et ont recours à des énergies propres.
Lire la suite

Le choix des fondations : une première étape fondamentale

Les fondations d’une maison sont en quelques sortes le socle sur lequel elle repose. S’il est bancal, le poids sera mal réparti et vous risquez de voir les murs se fissurer au fil du temps. Il est donc indispensable de s’assurer que les fondations sont réalisées par des professionnels. La qualité des fondations va déterminer la structure de votre maison et la bonne marche de toute la construction. Bien qu’invisibles une fois le projet terminé, elles assurent la pérennité de votre maison en répartissant le poids de manière précise et calculée. Effectuées dans les règles de l’art, les fondations Maisons France Confort sont la garantie d’une maison stable et solide pour des décennies. Une étude de sol est effectuée pour prévenir des éventuelles difficultés du terrain et construire une maison dans des conditions optimales. Un sol peut s’avérer humide ou sec, plat ou en pente. Il peut être également argileux, sablonneux, ou bien rocheux. Ce dernier permet de réaliser des fondations solides avec plus de facilité, contrairement aux deux autres dont la consistance change et entraine des variations de volume selon le degré d’humidité. Une erreur peut entrainer de graves complications. Alors avant même de vous lancer dans l’achat du terrain de vos rêves, il est conseillé d‘en vérifier sa nature.   A chaque terrain ses fondations L’étude géotechnique de votre sol va déterminer la méthode à employer pour consolider des fondations de qualité. Rien d’étonnant à ce qu’elles constituent une partie significative de votre budget. Mais face aux coûts pouvant être engendrés pour rattraper une telle erreur, il convient d’être extrêmement vigilant. C’est pourquoi Maisons France Confort met un point d’honneur à vous proposer un large choix de maisons individuelles à la qualité irréprochable, depuis les fondations et jusqu’aux finitions.   Pour vous renseigner sur les risques de votre région ou votre ville, le site Georisque.gouv offre de précieuses informations.   Trois types de fondations sont envisageables :   Les fondations superficielles : Sur un sol dur de bonne qualité, on réalise des fondations peu profondes sur semelles filantes. Du béton armé est coulé dans des tranchées d’environ 80 cm de profondeur. Pour les sols corrects, mais de plus faible portance, l’utilisation d’un radier est requise. Il s’agit d’une dalle de béton armé de 25 à 30 cm d'épaisseur permettant de répartir les charges de façon homogène.   Les fondations semi-profondes : Dans certains cas, il arrive que le sol de bonne qualité soit situé sous une partie instable. On utilise alors la technique des puits pour atteindre la couche solide. Elle consiste à creuser des trous d’environ 80 cm de diamètre et de 2 à 4 m de profondeur avec un ferraillage coulé dans du béton armé. Ils sont reliés entre eux par des poutres en béton armé pour assurer la stabilité des fondations.   Les fondations profondes : Quand votre sol est de nature meuble et d’une portance infime, seule l’installation de micropieux peut être envisagée. Des trous sont alors remplis de béton armé sur une distance de 6 à 30 m. Un ferraillage spécial au sommet permet d’y fixer les poutres en béton armé. Il faut compter 16 micropieux pour réaliser les fondations d’une construction de 100 m².
Lire la suite