Une maison Gaz ou Electrique ? MFC vous aide

Une maison Gaz ou Electrique

Equiper sa maison individuelle au gaz ou à l'électricité est un choix qui doit s'étudier en fonction des différentes possibilités offertes par la situation de la maison et son espace, tout en tenant compte de ses propres besoins et de son budget.

L'utilisation du gaz domestique demande à ce que votre maison individuelle soit raccordée au réseau de distribution de gaz naturel alors que le chauffage électrique est accessible à tous les types d'habitation.

Quelque soit le type d'installation choisie, elle est appelée à durer et doit vous procurer un confort optimal qui ne peut être obtenu que par une maison fortement isolée.

Toutes les maisons individuelles réalisées par Maison France Confort ont une isolation thermique renforcée supérieure aux exigences de conformité à la RT 2012.

Plusieurs critères peuvent être pris en compte pour orienter son choix entre le gaz ou l'électricité :

  • La surface de la maison : L'électricité reste plutôt un moyen de chauffage réservé aux petites surfaces et le recours au gaz, quand il est possible, demeure plus approprié pour les grandes maisons.
  • L'investissement : L'utilisation du gaz nécessite l'achat d'une chaudière et la réalisation d'un système de chauffage central raccordé à la chaudière.
    L'investissement de départ est donc plus important que pour le chauffage électrique qui se limite à l'achat et au branchement des radiateurs sur le secteur.
    Toutefois, l'investissement dans une chaudière à gaz performante au niveau environnemental peut donner lieu à un crédit d'impôt.
  • Le rendement : Le rendement est le pourcentage d'énergie utilisée par rapport à l'énergie restituée.
    Dans le cas d'une installation électrique le rendement est de 100% alors qu'il est de 92,5% pour une chaudière à gaz classique à hauts rendements.
    Néanmoins, les nouvelles générations de chaudières à gaz à condensation, installées dans les maisons RT 2012, ont un rendement supérieur et consomment moins d'énergie primaire qu'une chaudière à gaz classique.
    Le rendement d'une chaudière à condensation est aujourd'hui comprise entre 105 et 109%.
  • Le coût de l'énergie : Le gaz domestique est l'une des énergies les moins chères du marché avec un prix du KWh bien moins élevé que celui de l'électricité. Cependant, son prix ne cesse d'augmenter.
  • Les effets sur l'environnement : Le gaz est une énergie propre et renouvelable mais dont la combustion entraîne des émissions de gaz à effet de serre (CO2). Il peut cependant servir d'énergie d'appoint en combinaison avec des énergies renouvelables telle que le solaire.
    L'utilisation de l'électricité, produite au moyen de l'énergie nucléaire en partie, génère des déchets nucléaires. De plus, les autres moyens de production, tel que le fioul, qui prennent le relai au moment des pics de consommation sont particulièrement polluants.

Pour chaque projet de construction de maison individuelle, Maisons France Confort réalise une étude thermique personnalisée afin de déterminer les combinaisons de solutions les plus économes pour atteindre le seuil réglementaire imposé par la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012).

Maisons France Confort vous guide dans votre choix en vous proposant des solutions énergétiques performantes, adaptées à votre maison individuelle afin de la rendre toujours plus innovante, moderne et confortable et économe.

Les articles qui pourraient vous intéresser

Le choix des fondations : une première étape fondamentale

Les fondations d’une maison sont en quelques sortes le socle sur lequel elle repose. S’il est bancal, le poids sera mal réparti et vous risquez de voir les murs se fissurer au fil du temps. Il est donc indispensable de s’assurer que les fondations sont réalisées par des professionnels. La qualité des fondations va déterminer la structure de votre maison et la bonne marche de toute la construction. Bien qu’invisibles une fois le projet terminé, elles assurent la pérennité de votre maison en répartissant le poids de manière précise et calculée. Effectuées dans les règles de l’art, les fondations Maisons France Confort sont la garantie d’une maison stable et solide pour des décennies. Une étude de sol est effectuée pour prévenir des éventuelles difficultés du terrain et construire une maison dans des conditions optimales. Un sol peut s’avérer humide ou sec, plat ou en pente. Il peut être également argileux, sablonneux, ou bien rocheux. Ce dernier permet de réaliser des fondations solides avec plus de facilité, contrairement aux deux autres dont la consistance change et entraine des variations de volume selon le degré d’humidité. Une erreur peut entrainer de graves complications. Alors avant même de vous lancer dans l’achat du terrain de vos rêves, il est conseillé d‘en vérifier sa nature.   A chaque terrain ses fondations L’étude géotechnique de votre sol va déterminer la méthode à employer pour consolider des fondations de qualité. Rien d’étonnant à ce qu’elles constituent une partie significative de votre budget. Mais face aux coûts pouvant être engendrés pour rattraper une telle erreur, il convient d’être extrêmement vigilant. C’est pourquoi Maisons France Confort met un point d’honneur à vous proposer un large choix de maisons individuelles à la qualité irréprochable, depuis les fondations et jusqu’aux finitions.   Pour vous renseigner sur les risques de votre région ou votre ville, le site Georisque.gouv offre de précieuses informations.   Trois types de fondations sont envisageables :   Les fondations superficielles : Sur un sol dur de bonne qualité, on réalise des fondations peu profondes sur semelles filantes. Du béton armé est coulé dans des tranchées d’environ 80 cm de profondeur. Pour les sols corrects, mais de plus faible portance, l’utilisation d’un radier est requise. Il s’agit d’une dalle de béton armé de 25 à 30 cm d'épaisseur permettant de répartir les charges de façon homogène.   Les fondations semi-profondes : Dans certains cas, il arrive que le sol de bonne qualité soit situé sous une partie instable. On utilise alors la technique des puits pour atteindre la couche solide. Elle consiste à creuser des trous d’environ 80 cm de diamètre et de 2 à 4 m de profondeur avec un ferraillage coulé dans du béton armé. Ils sont reliés entre eux par des poutres en béton armé pour assurer la stabilité des fondations.   Les fondations profondes : Quand votre sol est de nature meuble et d’une portance infime, seule l’installation de micropieux peut être envisagée. Des trous sont alors remplis de béton armé sur une distance de 6 à 30 m. Un ferraillage spécial au sommet permet d’y fixer les poutres en béton armé. Il faut compter 16 micropieux pour réaliser les fondations d’une construction de 100 m².
Lire la suite

Bien acheter une maison

Bien acheter une maison individuelle est primordial pour l’acquéreur qui investit à long terme dans un bien transmissible.Bien acheter une maison individuelle, c’est tout d’abord acheter une maison bien construite ...
Lire la suite