Le nettoyage de la couverture de votre maison

Nettoyage de la couverture d'une maison

Le vieillissement des matériaux de couverture est naturel, cependant il convient d'effectuer un contrôle périodique (tous les ans) et de préférence à la fin de l'automne, après la chute des feuilles et avant l'hiver y compris si votre maison est une construction neuve.

Suivant les caractéristiques de l'environnement, il pourra être nécessaire d'effectuer plusieurs contrôles de votre couverture par an, en particulier si les chutes de feuilles sont abondantes et si le site est venteux. Cependant, les couvertures de maisons neuves peuvent nécessiter moins d'entretien que celles des maisons anciennes.

L'entretien de la couverture dépend du type de matériau dont elle est faite (zinc, tuile…), celui-ci va conditionner le type de matériel et de produit à utiliser : la Javel par exemple ne convient pas à tous les matériaux. Vérifiez toujours les produits qui sont adaptés à votre toiture avant de procéder au nettoyage.

Aération de la toiture de la maison

La ventilation de la sous face des tuiles doit être assurée dans tous les cas. Les tuiles de ventilation (tuiles chatières) disposées sous la couverture de la maison ne devront en aucun cas être obstruées ou retirées.

Enlever les mousses de la toiture de votre maison

La prolifération des microfibres est un phénomène naturel indépendant de la nature des matériaux. Les mousses, feuilles et autres débris pouvant empêcher l'écoulement des eaux doivent être éliminés. Une attention particulière doit être portée aux noues, gouttières et descentes d'eau qui doivent être dégagées pour laisser passer librement les eaux. Pour enlever les mousses, munissez-vous d'une brosse et d'un produit anti-mousse puis montez sur le toit, enlevez la plus grosse partie à l'aide de la brosse (dur de préférence), ensuite, pulvérisez le produit anti-mousse et laissez agir une demi-heure environ et enlevez les résidus à la brosse. Attention aux règles de sécurité si vous procédez à l'entretien vous-même ; ne montez pas sur le toit sans protection. Faites appel à professionnel si nécessaire.

L'utilisation d'un karcher pour éliminer les mousses est délicat et dépend du type de couverture, il peut abîmer les tuiles (cas d'une couverture en tuile), assurez-vous de toujours mettre une bonne distance entre le karcher et les tuiles lors du nettoyage.

Vous avez fait construire votre maison et voulez nettoyer votre toiture pour la première fois ? Rapprochez-vous d'un technicien couvreur en cas de doute sur le type de produit ou de matériel à utiliser, pour plus de conseil.

Les articles qui pourraient vous intéresser

Lire la suite

Le terrain : l'étape cruciale dans votre projet

Bien choisir son terrain : un environnement idéal pour faire construire ! Pour vous lancer pleinement dans la construction d’une maison individuelle, il convient d’acheter un terrain qui réponde parfaitement à vos attentes et aux diverses conditions réglementaires. Pour vous en assurer, soyez prêt à éplucher les documents de l’urbanisme avec minutie ou faites-vous épauler par des professionnels compétents. L’emplacement de votre future maison Le coup de cœur pour un terrain constructible démarre d’un certain nombre de critères visant à déterminer une situation géographique précise. Des spécificités dues à l’attachement d’une région pour sa qualité de vie, son calme ou au contraire son dynamisme, en zone rurale ou urbaine. Entrent en compte également de nombreuses raisons pratiques. La distance avec votre lieu de travail est un point incontournable, tout comme la proximité des écoles, de la famille, des commerces et des transports. Le montant de la taxe foncière n’est pas à négliger, ainsi que la qualité du réseau téléphonique et internet. L’environnement direct a lui aussi un impact significatif en fonction du bruit ambiant, du voisinage et de la présence de routes, de cours d’eau ou d’espaces verdoyants. Parmi les solutions qui s’offrent à vous, il est possible de privilégier un terrain en lotissement préalablement viabilisé et raccordé aux réseaux d’eau, d’électricité ou de gaz. Avec une constructibilité garantie, il engage peu de démarches administratives, mais peut imposer le respect d’un cahier des charges architectural. Même si l’acquisition d’un terrain isolé laisse plus de libertés, il nécessite une étude approfondie et tous les travaux pour le rendre viable sont à votre charge. Dans tous les cas, n’hésitez pas à le visiter plusieurs fois, à des heures variées et sous différentes conditions climatiques. Assurez-vous de sa constructibilité au travers du Certificat d’Urbanisme et du Plan Local d’Urbanisme (PLU). Configuration du terrain et points techniques Avant de toute chose, il est primordial de vérifier la nature du sous-sol d’un terrain à bâtir. Renseignez-vous également sur le site géorisques.gouv qui recense les risques d’inondations, de séismes, de mouvements de terrain, … Pour assurer de bonnes fondations à votre maison, il est préférable de le faire sonder et d’éviter les sols trop argileux, de limon ou de remblais. Au niveau des dimensions, plus un terrain est grand, moins vous ressentirez la présence des voisins. Néanmoins, une grande surface impose du temps et des dépenses pour son entretien. La configuration idéale pour un terrain de qualité est une forme carrée ou rectangulaire avec un sol plat et stable. Une pente peut avoir son charme, mais elle rend la construction plus difficile et un montant de travaux plus élevé. L’orientation est aussi un facteur à prendre en compte. L’exposition aux rayons du soleil est un atout pour votre bien-être et influe sur les performances énergétiques de votre futur logement. La localisation de votre terrain est un facteur déterminant de votre confort et joue un rôle essentiel dans la valorisation de votre maison. Pour vous aider à faire les bons choix, Maisons France Confort se charge de contrôler la constructibilité du terrain et l’ensemble des caractéristiques nécessaires à une construction de qualité. 
Lire la suite